Vlogs : Zoom sur ce format à la mode sur YouTube


6 juin 2018

cover-caseyDécidément, on aime YouTube, et on aime vous en parler. Sujet de la semaine : les vlogs. Ils sont en effet aujourd’hui très répandus sur la plateforme de vidéos. On vous aide à décrypter ce phénomène !


Commençons par une petite définition. Le vlog est la contraction de « blog » et « vidéo ». Un moyen de partager un peu ce que l’on veut en vidéo. Aujourd’hui, les vlogs sont plus particulièrement des formats « caméra embarquée » avec les Youtubeurs. Dans leur quotidien ou un événement spécial, ils nous embarquent avec eux pour nous faire vire leurs aventures comme si l’on y était.

Le premier vlog daterait de 2000 et on le doit à Adam Kontras, qui se déclare lui-même comme le « first video blogger ». Depuis le format s’est largement étendu et diversifié. Weekly vlog, daily vlog, vlogmas, et autres versions sont disponibles.

Qu’est-ce qui fait le succès des vlogs ?

Déjà, les Youtubeurs. En effet, de nombreux créateurs font parfois des vlogs de manières ponctuelles, lors d’événements particuliers, de vacances etc. Leur audience étant déjà établie, la vidéo est sûre de rencontrer un certain succès. Les plus adeptes du format ont même été jusqu’à créer une chaîne « vlogging » pour partager régulièrement leurs expériences sous ce format. On peut penser par exemple aux Youtubeuses Zoella ou Enjoy Phoenix. Ensuite, les vlogs ont un côté très addictif. Quand on est abonné à un vlogger régulier, on attend ses nouveaux épisodes comme une de nos séries favorites, c’est un rendez-vous donné chaque jour ou chaque semaine. Et enfin, avouons-le, on aime tous en savoir le plus possible sur les personnes auxquelles on est abonné et on adore les suivre dans leur quotidien.

enjoy-vlogging

Un format critiqué ?

De nombreuses critiques sont bien sûr faites sur le format vlog. On dénonce souvent une intrusion beaucoup trop importante dans l’intimité des créateurs, principalement en ce qui concerne les vlogs quotidiens réalisés par des familles avec enfants. Des vlogger eux-mêmes ont avoué avoir abandonné ce format quotidien car il prenait trop de place dans leur vie et leur intimité. Il faut également noter que pour un format quotidien, ces vidéos peuvent représenter un travail considérable. Si certains se contentent de publier les rush « bruts » filmés dans la journée, d’autres utilisent de nombreuses mises en scène et des montages très poussés qui impliquent plusieurs heures de travail. Une charge parfois trop lourde à porter.

L’avis des spectateurs

On a pu récolter le témoignage de Mélina, une lectrice de Piwee. Elle nous parle des vlogs des Shaytards, une famille américaine : « J’aimais bien suivre la famille, voir les enfants grandir. Et surtout, ils véhiculaient un message très positif, d’entraide, et que tout est possible. Niveau financier premièrement, ils étaient fauchés, avaient plusieurs boulots en même temps, mais avec leur créativité et leur travail sur Youtube ils sont maintenant millionnaires. Mais aussi niveau « santé » ; Shay était obèse morbide et on a pu le suivre dans sa perte énorme de poids. Je les regardais beaucoup à une période où moi j’étais paumée, ils se livraient tellement que t’as presque l’impression de faire partie de la famille. Et j’ai lu aussi beaucoup de commentaires de personnes qui disaient que ça les avait aidés. » Elle nuance cependant ses propos : « Il y a aussi des aspects négatifs… » Elle évoque alors un scandale plutôt compromettant qui avait touché cette famille. « C’est quelque chose de très risqué parce que c’est leur vie qui est exposée, et le fait qu’on ai l’impression de les connaître donne l’impression à beaucoup de pouvoir les juger et les attaquer ».

En bref, un format qui s’est énormément développé ces dernières années, malgré les critiques qui lui sont faites, et qui a encore beaucoup à offrir !

Les vlogger à suivre :

Julien Fabro : Pour découvrir Lyon sous son plus bel angle et s’inviter dans des voyages, opérations et immersions inédites en en prenant pleins les yeux !

Petit bonus, Julien, c’est le papa de Piwee ! Déjà passionné de photographie et de réalisation de vidéos, il voulait utiliser YouTube pour partager davantage les contenus qu’il créait et son quotidien d’entrepreneur web.  Aujourd’hui, à bientôt deux ans d’existence, la chaîne comptabilise plus de 38 000 abonnés, 3 300 000 vues et près de 200 vidéos. La majorité des vidéos publiées sont des vlogs où il filme son quotidien, ses voyages ou des opérations événementielles avec des marques. Depuis près d’un an, il développe également un format inédit, les « immersions », et permet à ses abonnés de découvrir de l’intérieur les services parfois trop méconnus de la gendarmerie ou l’armée de terre par exemple.

julien-fabro

Casey Neistat : Simplement parce qu’il est le dieu vivant du vlog. Ses dailyvlogs ont fait sa renommée sur Youtube et ses montages inspirent les vlogger du monde entier.

casey-neistat

Louis Cole (FunForLouis) : Pour voyager dans des lieux insolites !

louis-cole

Lilly Singh (SuperWomanVlogs) : Pour une bonne dose de motivation quotidienne !

lilly-singh

 

Clo & Clem : Pour partir faire le tour du monde avec eux !

cloclem

The Shaytards : Pour découvrir le quotidien d’une famille américaine !

the-shaytards

The Ace Family : Pour partager la vie de cette jeune famille qui a gagné 8 millions d’abonnés en seulement 2 ans !

ace-family


VOTRE AVIS (5 votes)

40 %
20 %
20 %
20 %
Votre vote a bien été pris en compte, merci !

Qu'en pensez-vous ?

⚡️ T-SHIRT BUZZ L’EQUERRE ⚡️

t-shirt-2
SHOP ICI → http://bit.ly/2dIDqbf