Un street-art poignant dans un camp de réfugiés palestiniens signé Pejac


17 May 2016

street-art-pejac-palestine-1


 

C’est parfois le lieu qui donne à l’œuvre d’art une dimension supplémentaire. L’artiste espagnol Pejac a choisi un camp de réfugiés palestiniens pour son nouveau projet. Il a ici utilisé une technique de grattage de la peinture qui recouvre les murs d’Amman en Jordanie. Un procédé qui demande beaucoup de précision mais qui amène un résultat bluffant : le street art se fond dans le décor, comme une évidence.

Intitulé Palestina (The Shrinking Map), en français Palestine (le rétrécissement de la carte), ce projet a une réelle dimension politique puisqu’il dénonce l’exil de la population palestinienne et son manque de liberté.

New-Powerful-Street-Art-by-Pejac5-900x597

 

New-Powerful-Street-Art-by-Pejac1-900x675

New-Powerful-Street-Art-by-Pejac7-900x675

New-Powerful-Street-Art-by-Pejac2-900x675

New-Powerful-Street-Art-by-Pejac3-900x675

New-Powerful-Street-Art-by-Pejac10-900x600

New-Powerful-Street-Art-by-Pejac4-900x675

New-Powerful-Street-Art-by-Pejac9-900x675

Source


VOTRE AVIS (25 votes)

80 %
20 %
0 %
0 %
Votre vote a bien été pris en compte, merci !

Qu'en pensez-vous ?

Par Margaux Lepetit

Etudiante en communication, créative mais surtout dotée d'une grande curiosité pour la publicité, le branding et les innovations dans tous les domaines !

⚡️ T-SHIRT BUZZ L’EQUERRE ⚡️

t-shirt-2
SHOP ICI → http://bit.ly/2dIDqbf